Etape n° 10: Calasima – haut Asco

 etape 10

 

IMG_367710ième étape :

 

 

 

 

De Calasima (ou du refuge) vers haut Asco, l’ancienne station de ski, en cours de réhabilitation.

Cette étape vient d’être modifiée début juin suite à l’accident arrivé dans le cirque de la solitude fermé et strictement interdit d’accès par arrêté préfectoral. Suite à un éboulement, qui a provoqué le IMG_3784décès de 7 randonneurs.

Donc la déviation, à partir du refuge de Tighiettu part vers l’est en direction du Monte Cinto (2700 m) en passant par la IMG_3743pointe des éboulis. Ce parcours réputé très difficile, est évité par les marcheurs, quel que soit leur sens de marche, qui ne s’en sentent pas le courage. Nous en avons rencontré beaucoup…IL suffit d’utiliser le service (payant, 35 €/place) de taxi collectif assurant les navettes entre haut Asco et…Calasima, le village point de chute de notre étape précédente.IMG_3850

Il est vrai qu’en quittant le refuge, la vue de la montagne devant soi, qu’il faut gravir, annonce beaucoup de transpiration et de fatigue! D’autant plus que le sentier est extrêmement éprouvant car les cailloux abondent. A croire que réseau ferré de France y a déversé tous ses IMG_3687excédents et rebuts de ballast depuis l’invention de la locomotive !

Démarrant les premiers, nous dépassons pourtant d’autres marcheurs… Probables campeurs partis de nuit du bivouac d’en bas.

En haut la vue est magnifique et il reste quelques plaques de glace sur les faces nord du relief. En enfilant la veste, nous immortalisons cet instant au point culminant de notre périple.IMG_3821

La descente qui suit est également très IMG_3723éprouvante. Mais le contentement d’avoir gravi sans histoire cette difficulté, l’expérience acquise depuis le départ et une part d’inconscience nous permet d’assurer un train d’enfer. Nos chaussures collent littéralement sur les dalles pourtant très inclinées et nous progressons en sautillant une sorte de danse chaloupée, sur les arrêtes des rochers disséminés ça et là sur le sentier, si l’on peut appeler ça un sentier…

Comme très souvent depuis le début, nous sommes maintenant les premiers randonneurs progressant dans notre sens de marche. Nous croisons des cohortes de marcheurs, dans l’autre sens, visiblement très éprouvés par les difficultés.

Et pourtant, nous rattrapons Charly le normand (pas le gérant du IMG_3697refuge, un autre, tout aussi sympathique, beaucoup plus jeune…) rencontré une première fois auparavant sur le camping du soleil, côtoyé la veille au dîner et qui se régale à voir le soleil se lever depuis les sommets…IMG_3715

Il nous défie d’arriver avant lui à Asco, en jeu une tournée de Pietra !

Pari fou, cela décuple notre ardeur et nous l’attendrons un peu, Madelon retrouvée sans difficulté, à la terrasse du gîte, il est 9 h 30…

Bivouac du jour au camping plus bas dans la vallée le long de la D 147.IMG_3772

Pour l’accès voiture : D 84 direction Albertacce, poursuivre jusqu’à la N 193 ; direction bastia jusqu’à Ponte Leccia ; à gauche N 197 direction Calvi et encore à gauche D 47 jusqu’au bout !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Comment randonner léger sur le GR20