Etape n° 3: Matalza – Cozzano

 

etape 3

3ième étape :

Matalza vers Cozzano avec une pause au refuge d’Usciolu où nous avons visité, sous la conduite du préposé barman, un autre lorrain, à l’heuIMG_2407re où nous passons, la caverne d’Ali Baba – la réserve alimentaire – dans laquelle il est possible de survivre plusieurs années sans connaître la faim…ni la soif.

Depuis Matalza, le GR officiel, à présent, passe par les bergeries de Basseta avant de rejoindre l’ancien tracé au bocca (col) di l’Agnone. Nous préférons utiliser la liaison vers l’est, au plus court pour rejoindre le GR vers le ruisseau de Cavallare.

IMG_2318

Marche agréable et facile, c’est de la promenade, comme sur les plateaux vosgiens, avec peu de dénivelé et des ruisseaux.

IMG_2453Arrivé au refuge d’Usciolu où la montagne reprend ses droits, revenir légèrement sur ses pas et prendre la liaison vers Cozzano, 1100 m de descente,

Bivouac prévu au gîte Bella Vista, tenu par l’ancien gérant du refuge cité précédemment, frère de l’actuel, qui assurait au moment de notre passage sur la liaison, le ravitaillement tri hebdomadaire avec un équipage de chevaux et de mulet. Je ne pouvais imaginer auparavant que ces animaux chargés, puissent passer dans un tel sentier où la forte déclivité, les roches, la caillasse sont de mise ; il est vrai qu’ils ont 4 pattes et savent s’en servir…même avec des bâtons de marche nous n’arrivons pas à les égaler.IMG_2428

Sur le sentier en descendant, nous voyons des châtaigners millénaires torturés par les siècles et d’un diamètre imposant.IMG_2467

Nous passons l’après-midi au frais sur les berges d’un torrent, sur la route de Zicavo un peu plus bas, au pied de la cascade, endroit discret conseillé par le propriétaire du gîte, après une tournée de pietra de bienvenue.

IMG_2484

Le soir venu, avec le gérant du gîte et son père, éleveurs et fabricant de la charcuterie proposée au menu, nous avons pu comparer les vertus médicinales – rémission de tous les maux passés et à venir garantie ! – de la liqueur de myrte, production locale, et l’eau de vie de mirabelle, fabrication personnelle, dont je m’étais muni précautionneusement avant de partir ; mise sur pied laborieuse le lendemain matin…

Pour la route :demi tour sur la D 428 jusqu’à la jonction avec la d 69, prendre à droite jusqu’à Cozzano après avoir traversé Zicavo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Comment randonner léger sur le GR20