étape N° 1: Conca – col de Bavella

etape1

IMG_2148

IMG_2155


 Résumé des épisodes précédents : débarqués à l’île rousse au petit matin, nous avons rallié le gîte de Conca pour y planter nos tentes en soirée et pour la première fois sur le sol corse. Tout ceci le jour d’avant, en prenant le temps d’effectuer de fréquentes haltes , visites et baignade le long de la route : st Florent, Bastia et Solenzara principalement.

Donc, mise en route de Conca, point de départ sud du GR 20, jusqu’au col de Bavella.

Refuge visité sur le parcours : I paliri ; nous y retrouvons un lorrain résidant à Lunéville à une porté de fusil de notre niche, dans le costume d’aide cuisto/femme de ménage/serveur, bref, responsable du refuge en l’absence du gérant. Questionné, il nous détaille les conditions d’accès à ce job d’été.IMG_2114

Étape de mise en jambe, où nous découvrons que le sentier rocheux et caillouteux en diable n’a pas grand-chose à voir avec les sentes terreuses ou gravillonnées semi-urbaines !

IMG_2115

Et c’est parti pour la grimpette, agrémentée de plusieurs ruisseau et Bocca (col) 1000 m de dénivelé au total, pour descendre ensuite, dans la végétation bien verte, pas de sécheresse par ici, pratiquement sur toute l’étape.

Mais ce n’est que le début se sera à l’identique, et bien pire, tous les jours.

IMG_2121

 

 

Au terme de notre étape, à l’arrivée au col, beaucoup de touristes, les parkings sont pleins, normal nous sommes samedi et début des vacances pour beaucoup.

Trop de monde et pas d’ombre, nous nous installons à quelques km, à proximité d’un torrent pour déjeuner, siester et se rafraichir dans une petite cuvette du cours d’eau. Il fait très chaud

Nuitée au camping « la rivière » à Zonza, où nous descendons en fin d’après-midi, très bon accueil par la gérante. Nouvelle baignade dans la rivière qui longe le terrain, en attendant que la bouteille de rosé refroidisse entre deux rochers.IMG_2229

Pour la cantinière/conductrice, transfert de Conca vers Bavella par la D 168 nord/est (pas large mais ça passe, ensuite on s’habitue…) après N 198 jusqu’à Solenzara et à gauche toute D 268.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Comment randonner léger sur le GR20